Le syndrome du soleil couchant, partie 1

le syndrome du soleil couchant, partie 1

Il est possible que je me sois trompée de métier. Peut-être aurais-je dû être avocate ou cuisinière, ingénieure ou mécanicienne. Je sais aujourd’hui que, malgré mes dissensions vis-à-vis des déboires d’une profession incomprise, je reste fidèle à mes patients. Du mieux que je le peux. Lorsque je regarde Mme Graipe, assise au bord de son […]