Heartless, de Marissa Meyer

heartless de Marissa Meyer

Voici ma chronique de Heartless (lu en VO) de Marissa Meyer

 

Résumé :

Vous êtes-vous déjà demandé qui était la Reine de Cœur avant Alice aux pays des merveilles ?
La Reine de Cœur n’a pas toujours été la terrible souveraine d’Alice au pays des merveilles. Avant d’être couronnée, elle s’appelait Catherine et rêvait de devenir la plus grande pâtissière du royaume. Mais le sort a décidé de lui jouer un vilain tour : le Roi de Cœur veut absolument l’épouser et les parents de Catherine, très ambitieux, placent de gros espoirs en cette union.
Catherine, elle, veut vivre librement et aimer celui qui fait battre son cœur : Badin, le bouffon du Roi.
Malheureusement au pays des merveilles, où s’entrechoquent magie, folie et monstres, les contes n’ont pas tous une fin heureuse…

 

Mon avis :

 

Je suis absolument subjuguée par la plume de Marissa Meyer. Pour ceux qui connaissent les Chroniques Lunaires (1. Cinder (1),2. Cinder : Scarlet (2),3. Cinder : Cress (3)4. Cinder : Winter (4), son écriture ainsi que son imagination impressionnent et Heartless ne fait pas exception.

J’étais extrêmement curieuse à propos de cette histoire et je voulais attendre qu’elle sorte en VF mais le temps me paraissait long et de surcroît la couverture de la VO est juste magnifique ! Ceux qui me connaissent savent que je ne résiste pas à une belle couverture rigide (c’est une des raisons pour laquelle je possède souvent des versions originales et françaises d’un même livre).

Voici d’ailleurs un petit film que j’avais réalisé sur Facebook à propos de sa couverture:

Catherine est une jeune femme de la haute société, en apparence calme et soumise aux dictats de la société, elle germe en secret le désir d’ouvrir une pâtisserie. Chose incongrue pour une jeune fille de sa stature, elle se voit être soudainement l’élue du cœur du Roi de Cœur.

Comme toute jeune fille de bonne famille, le mariage n’est qu’une autre façon de manifester la position sociale de chaque famille et lorsque le Roi lui-même en est le prétendant, aucune jeune fille ne peut réussir à détourner ce destin que tout parent ambitieux souhaite secrètement pour leur fille.

Au même moment, elle fait la connaissance du joker du Roi ; garçon mystérieux et peu recommandable aux yeux de l’élite de Cœur. Pourtant, Catherine sera sous le charme. Jest est un jeune joker courageux, fort et sensible.

Tout au long de l’histoire nous suivons ces deux personnages qui se découvrent. J’ai trouvé que leurs sentiments évoluaient graduellement et qu’ils étaient réalistes. Contraints de se cacher car sous le fardeau de leur engagement réciproque envers le Roi, ils se vouent une admiration et tentent vainement de refouler leurs sentiments qui ne font qu’accroître.

Maintenant parlons de ces parents. Sa mère, est d’une frivolité commune à cette époque de l’Angleterre Victorienne où les apparences et les statuts sociaux dictent les choix de chaque famille. Son père, qui cache bien son jeu, n’en est pas moins attaché aux futilités de rang, au détriment de sa fille.

L’univers est bien construit, nous y retrouvons énormément d’éléments d’Alice au Pays des Merveilles et j’avais véritablement l’impression de me retrouver dans un lapse de temps avant Alice.

J’ai particulièrement apprécié les personnages des trois sœurs du puits : Tillie, Lacie et Elsie. Leurs rimes et leur façon de s’exprimer, leur implication dans l’histoire est tout bonnement bien trouvée. Je ne m’y attendais pas.

Toute l’histoire est surprenante, bien menée et explorée. Il eût tout de même quelques longueurs mais je ne n’en tiens pas rigueur car l’ensemble est cohérent et nous sommes impliqués, avec Catherine, dans cette danse du « je choisis le chemin qui est tracé pour moi », « j’aime un autre mais mes parents ne l’accepteront jamais » ou « je me prends en main et déçoit mes parents ». Il est parfois frustrant de se retrouver dans une romance qui n’aboutit en rien, dansant autour du pot de l’amour impossible. Mais Marissa a su mener cette affaire en véritable maestro de la plume (ou du clavier !).

Parfois, l’envie de secouer Catherine avait raison de ma lecture. A plusieurs reprises je voulais qu’elle s’exprime et crie sur les toits son envie, qu’elle assume ses sentiments et prenne position au lieu de subir les impositions de ses parents, du Roi ; de tous en réalité.

Et puis cette fin ! J’aurais pu commencer par mentionner cette fin car même si je m’y attendais, mon cœur aussi a souffert… et j’y pense encore.

Je ne peux que recommander ce livre, je dis bravo à Marissa Meyer et je sais que c’est une auteure que je vais suivre.

 

Voici le site de l’auteure, ici.

 

Heartless en Version Française sort finalement, n’attendez pas, il en vaut la peine (lien Amazon):

 

Son prochain livre est une série intitulée Renegades qui sort le 7 Novembre en VO:

 

J’espère que cet avis vous a plu 🙂

 

Merci de m’avoir lu

Isa

Laisser un commentaire