Auteur ou écrivain

aimer écrire que l'on soit auteur ou écrivain

 

Alors auteur ou écrivain?

 

Il existe un débat, parfois acéré, sur la différence entre auteur et écrivain. Depuis que je me suis intéressée à l’écriture, j’ai toujours été très intriguée par les discussions courroucées de personnes qui se démènent à rendre leur jugement sur ceux qui s’identifient comme écrivains.

 

J’ai par conséquent, fait des recherches.

 

Selon le Larousse :

AUTEUR

Créateur d’une œuvre didactique, littéraire, artistique, etc. : L’auteur d’un film.

Personne qui fait profession d’écrire, homme ou femme de lettres ; écrivain : Un auteur à succès.

Œuvre ou ensemble des œuvres d’un écrivain : Relire les auteurs du XVIIIes.

 

ECRIVAIN

Personne qui compose des ouvrages littéraires ; homme, femme de lettres. (Au féminin, on rencontre aussi une écrivain.)

 

 

Wikipédia :

AUTEUR

Dans le domaine de la création littéraire et artistique, un auteur est une personne qui a fait une création originale manifestant sa personnalité, qu’il s’agisse de lettres, de sciences humaines ou d’art.

  • En littérature, l’auteur est un écrivain. Selon la nature des œuvres littéraires concernées – roman, pièce de théâtre, poésie, essai… – on parlera de romancier, de dramaturge, de poète, d’essayiste

 

ECRIVAIN

Un écrivain est un artiste qui rédige des ouvrages littéraires ou scientifiques, ou encore qui est habile dans l’art d’écrire.

 

 

 Ce que j’en pense:

 

Dans les définitions de sites plus personnalisés (et je parle de forum de discussion littéraire voir de discussions domestiques) nous y trouvons des différences de signification minimes. En gros, un auteur n’écrit pas de la littérature en estimant que l’écrivain prend une dimension esthétique, ce que l’auteur ne saurait réaliser…

 

Mouais…

 

Personnellement, je ne vois pas de différence. Lorsque je lis un livre, je ne me dis pas: « Ah tiens je viens de lire un auteur… » ou « ah tiens, celui-ci est plutôt un écrivain… »

 

Pour moi, toute œuvre de création littéraire est mise sous le domaine de l’écriture, par conséquent, celui qui en est le responsable est l’écrivain. Mais il est aussi l’auteur de cette œuvre créative. 

Ca se complique n’est-ce pas? Non, c’est pourtant simple, un auteur c’est toute personne qui crée, qui invente, qui développe… qui met son art à la vue de tous.

 

D’ailleurs cette définition me plaît :

L’acception moderne du terme « écrivain » notamment dans sa forme générique supposée englober le féminin, se cristallise au XVIIIe siècle, « à l’époque où s’accroît le prestige de l’individu qui expose sa subjectivité et qui met ses capacités d’intellect et d’écriture au service de l’opinion publique » – Wikipédia.

 

Après, il y a les livres qui nous plaisent et ceux qui nous hérissent, mais n’est-ce pas là toute la beauté de la création littéraire ?

 

La dimension artistique de la création littéraire ne peut être dissociée du fait que la personne qui en fait la création, en soit indubitablement l’auteur. Pour tout œuvre, c’est un auteur. En ce qui concerne l’écriture, je ne vois pas l’insulte. C’est indissociable, l’écrivain est l’auteur de quelque chose; l’auteur (lorsque celui-ci est le créateur d’une œuvre littéraire) est l’écrivain de quelque chose, non?

J’y ai beaucoup réfléchis car croyez-moi, j’en ai vu des commentaires insultants et réprobateurs à l’encontre de personnes qui, ayant publié un livre et écrivant régulièrement en faisant de leur vie, un sacre à l’écriture, créant et inventant des histoires, des poèmes, des fables, des pièces de théâtres, etc se disaient être écrivains.

 

Alors je me demande, faut-il être publié en maison d’éditions pour être considéré comme écrivain ? Faut-il être mort pour l’être ? Faut-il gagner des millions et vivre isolé pour l’être?

Parce qu’il y a encore l’aspect de l’auto-publication et là, je ne vous dit pas…

 

Je donne l’exemple de Stpehen King (et oui je le nomme souvent J )

 

C’est un écrivain confirmé avec plus d’ouvrages que d’autres et pourtant dans plusieurs discussions je rencontre des avis partagés. Certains ne le considèrent pas comme un écrivain, prétextant que ces ouvrages sont « des romans de gare » ou « sous-littéraires » ! Heuh.. Vous m’excuserez… Je ne connais pas ces termes….

 

Qu’est-ce qui fâche tant avec le terme ECRIVAIN ? J’ai parfois eu la sensation que cette dénomination possède un caractère sacré, inaccessible, d’une difficulté abyssale, à la portée d’une poignée de personnes à l’intelligence indéfinissable, qui réalise des romans en fréquence et qui sont des dieux vivants retroussés dans les feins fond d’une montagne ou d’une forêt car trop divins pour se mêler au commun des mortels.

 

C’est véritablement ce que j’ai ressenti, il y a quelques temps en lisant ces commentaires.

 

Pour moi tout créateur d’œuvre littéraire qui respecte les règles de l’écriture propre à la langue et manie l’art de la création originale est un écrivain à condition qu’il consacre sa vie (même si elle n’est pas exclusive) à l’écriture.

 

Quand on lit les définitions que je vous ai citées, un aspect revient : la création. C’est la création littéraire. L’auteur crée un roman, l’écrivain aussi. L’auteur manie son esprit dans le travail artistique, l’écrivain aussi. L’auteur littéraire ou l’écrivain réfléchit à l’œuvre, manipule les mots, assemble les pièces détachées, module les événements, harmonise le langage, forme leur travail… et le partage.

 

Je ne vois pas où est la bête…. Vous m’excuserez…

 

Je ne sais pas ce que vous en pensez mais je frissonne avec cette petite guerre.

 

Parce que nous avons tous besoin d’ouvrages qui nous aident à l’écriture, je vous recommande (lien direct Amazon):

 

Merci de m’avoir lu et vous pouvez commenter si vous le souhaitez 😉

Isa

 

2 Replies to “Auteur ou écrivain”

  1. Je trouve cet article très interessant, personnellement je n’ai jamais vraiment fait la différence entre auteur et écrivain. Je ne savais pas que certaines personnes considère que des écrivains soient des auteurs parce qu’ils n’écrivent pas de la « vraie » littérature (ce qui ne vient rien dire soi-dit en passant…) ou qu’ils ne sont pas assez bon ôo Je trouve ça fou le jugement qu’il peut avoir !

    1. N’est-ce pas? Je ne vois pas la différence et pourtant… une petite gue-guerre. J’hésite parfois sur lequel des deux utiliser lorsque je prévois des posts sur l’écriture (conseils ou autres), genre il m’est difficile de décider entre: « …devenir écrivain… » ou « …devenir auteur… ».
      Merci pour ton commentaire 🙂

Laisser un commentaire